TÉLÉCHARGER NIZAR 9ABANI

Biographie[ modifier modifier le code ] Nizar Kabbani descend d'une riche famille turque installée à Damas, du nom de Aqbiq signifiant moustache blanche en turc [1]. Il va créer autour de lui une très grande controverse due au fait qu'il y relatait sans fausse pudeur son amour pour la femme. Il fut surnommé le poète de la femme et de la Umma à la suite du tournant que connaîtra sa poésie après les défaites arabes successives face aux Israéliens. Il sera pratiquement le seul poète à ne pas chanter les louanges des dirigeants arabes et à les tenir pour cause de ces défaites.

Nom:nizar 9abani
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:66.26 MBytes



J'essaie de dessiner ces pays Qu'on appelle-allégoriquement- les pays des Arabes, Où mon lit est solidement attaché, Et où ma tête est bien ancrée, Pour que je puisse différencier entre les pays et les vaisseaux J'ai ouvert la première auberge d'amour Pour accueillir les amoureux Et j'ai mis fin à toutes les guerres d'antan entre les hommes et les femmes, Entre les colombes Entre le marbre Disant que l'amour est indigne de l'Histoire des Arabes De la pureté des Arabes De l'héritage des Arabes J'essaie de concevoir la configuration de la patrie?

De reprendre ma place dans le ventre de ma mère, Et de nager à contre courant du temps, Et de voler figues, amandes, et pêches, Et de courir après les bateaux comme les oiseaux J'essaie d'imaginer le jardin de l'Eden?

Et les potentialités de séjour entre les rivières d'onyx? Et les rivières de lait Quand me réveillant Il n'y avait pas de lune dans le ciel de Jéricho Ni de poisson dans les eaux de l'Euphrate Ni de café à Aden J'essaie par la poésie Et de planter des palmiers Mais dans mon pays, ils rasent les cheveux des palmiers J'essaie de faire entendre plus haut le hennissement des chevaux ; Mais les gens de la cité méprisent le hennissement!!

J'essaie, Madame, de vous aimer En dehors de tous les rituels En dehors de tous textes. En dehors de tous lois et de tous systèmes. Dans n'importe quel exil où je vais Afin de sentir, quand je vous étreins, que je serre entre mes bras le terreau de mon pays. J'essaie -depuis mon enfance- de lire tout livre traitant des prophètes des Arabes, Des sages des Arabes Mais je ne vois que des poèmes léchant les bottes du Khalife pour une poignée de riz Quelle horreur!!

Et je ne vois que des tribus qui ne font pas la différence entre la chair des femmes Et les dates mûres Je ne vois que des journaux qui ôtent leurs vêtements intimes Devant tout président venant de l'inconnu.. Devant tout colonel marchant sur le cadavre du peuple Devant tout usurier entassant entre ses mains des montagnes d'or J'observe la situation des Arabes.

Ils tonnent sans faire pleuvoir Ils entrent dans les guerres sans s'en sortir Ils mâchent et rabâchent la peau de l'éloquence Sans en rien digérer. J'essaie de dessiner ces pays Qu'on appelle-allégoriquement- les pays des Arabes, Tantôt couleur de sang, Mon dessin achevé, je me demandai : Et si un jour on annonce la mort des Arabes Dans quel cimetière seront-ils enterrés?

Et qui les pleurera? Eux qui n'ont pas de filles Eux qui n'ont pas de garçons Et il n'y a pas là de chagrin Et il n'y a là personne pour porter le deuil!! J'essaie depuis que j'ai commencé à écrire ma poésie De mesurer la distance entre mes ancêtres les Arabes et moi-même. J'ai vu des armées J'ai vu des conquêtes et point de conquêtes J'ai suivi toutes les guerres sur la télé Avec des morts sur la télé Avec des blessés sur la télé Et avec des victoires émanant de Dieu Oh mon pays, ils ont fait de toi un feuilleton d'horreur Dont nous suivons les épisodes chaque soir Comment te verrions-nous s'ils nous coupent le courant??

Moi, après cinquante ans, J'essaie d'enregistrer ce que j'ai vu J'ai vue des peuples croyant que les agents de renseignements Sont ordonnés par Dieu Comme la lèpre J'ai vue l'arabisme mis à l'encan des antiquités, Mais je n'ai point vu d'Arabes!!

TÉLÉCHARGER CLIENT NAGIOS WINDOWS GRATUITEMENT

Le poème du dimanche : ‘‘Je lis ton corps… et me cultive’’ de Nizar Qabbani

.

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT LE PLAN COMPTABLE SYSCOA GRATUITEMENT

نزار قباني _ اني عشقتك واتخذت قراري Nizar Qabbani Je t'ai aimée

.

TÉLÉCHARGER JOURNAL GRATUIT PMUC GRATUITEMENT

Nizar Kabbani

.

Similaire